Archives pour la catégorie ACTUS

Exceptionnelle bourse aux plantes !

Pari réussi  ! La bourse aux plantes organisée par Montviette  Nature et le Jardin Conservatoire a connu un succès sans précédent. Les jardiniers venus du Cotentin, du Perche, de l’Eure, d’Alençon  ont juste eu le temps de venir faire les échanges sur le stand. Une nouvelle découverte  confiée par David Lecoeur, ‘l’échalote de Cherbourg’, est partie dans un jardin d’Alençon et dans le maraîchage de Matthieu Philibert à Bavent pour y être cultivée grandeur nature et ainsi préservée. Elle sera ajoutée aux collections du Jardin Conservatoire.
Nous recherchons maintenant son histoire, le périmètre de son territoire de culture et de la documentation.
Les bénévoles, Pierre, Martine, Josette, Fabienne, Alain, Emmanuel, Philippe, Christiane ont mis toute leur énergie à conseiller les visiteurs venus rechercher nos raretés et le livre Jardins à histoires en Normandie présenté pour la première fois en événement public. Il s’est arraché !
La rose ‘Génie de Chateaubriand’ a beaucoup fait parler d’elle au cours de ce long week-end. Reste à la retrouver. Rendez-vous en juin, au temps des floraisons. Bruno Seguin de la Société d’horticulture et Daniel Lemonnier, spécialistes des roses normandes, vont tenter de l’identifier.

Bourse aux plantes à Lisieux

Les 6 et 7 mars, le Jardin Conservatoire et Montviette Nature organisent une bourse aux plantes à la Foire aux arbres de Lisieux.
Le thème de ‘la rose’  choisi par le comité de pilotage de la Foire aux arbres, nous enchante tant nous avons de roses anciennes retrouvées et d’histoires à raconter…
Au plaisir de se  retrouver sur le stand 104, Jardin de l’Évêché, dans le plus grand respect des règles sanitaires.
Nous proposerons des rosiers, des graines de fleurs et de légumes rares et le livre « Jardins à histoires en Normandie »…

Atelier plessis

Guidé par Loïc, chargé de mission biodiversité à l’agglo Lisieux Normandie,  s’est déroulé, à Montviette, un atelier d’initiation aux techniques de la haie morte, du tressage en saule ou osier. Les participants ont pu manipuler le serre haie pour finir de serrer la haie morte ou haie sèche chez Alain. Ensuite, le groupe a pu tresser de l’osier autour des parterres du jardin. Puis, le petit groupe s’est dirigé vers le village de Sainte-Marguerite de-Viette, où Philippe mène les haies de sa propriété en plessis vivant. Ici, il nous montre la dernière technique appliquée à des charmes vieux de 10 ans. Ces pratiques sont aussi à découvrir en podcast sur France Bleu, émission Normandie Nature , sur le lien : https://www.francebleu.fr/emissions/jardins-de-normandie/normandie-caen,

Commander des semences

Depuis la mi-janvier, Anouk,  Christiane, Fabienne, Josette et Martine préparent les sachets de semences à expédier aux jardiniers qui sèment déjà les variétés précoces. En attendant la reprise des bourses aux plantes, Montviette Nature propose un envoi de six variétés par courrier… Demander la liste complète par mel.

Propositions de semences :
Pois ‘Jaune fondant’ à rames Mange tout 20
 ‘Crotte de lièvre’ à rames Mange tout 25 à 30
‘Gris de la Manche’ demi rames Mange tout 25 à 30
Michaux Mange tout 20
Fève violette Frais 5-6 graines
Laitue  ‘Chicon du Père Vendi’ 40
Laitue de Flers (nouvelle trouvaille) 10

Préparer le jardin pour le tournage

Pour le tournage annoncé en cette première semaine de février, il a fallu préparer très vite les parterres du Jardin Conservatoire. Les bénévoles de l’association Montviette Nature sont venus prêter main-forte à l’équipe des espaces verts de la commune de Saint-Pierre-en-Auge. Ces derniers ont rafraichi les haies et les allées en gazon, taillé l’if tandis que Pierre et Alain préparaient les parterres pour les premiers semis, les couvraient de feuilles et paillaient la planche des pois et fèves. Enfin, à quelques  minutes du rendez-vous, ils ont  fignolé l’aspect des allées pour un accueil soigné de l’équipe de tournage…
A découvrir dans quelques semaines sur FR3, dans l’émission ‘Météo à la carte’ sur le thème des légumes d’hiver oubliés.

Tournage au Jardin Conservatoire

Pour l’émission ‘Météo à la carte’ de la chaîne FR3, une équipe de télévision est  venue au Jardin Conservatoire à Saint-Pierre-sur-Dives  filmer la rencontre entre une maraîchère Sophie et Christiane en charge des collections végétales. Sophie cultive des légumes anciens sur sa terre de Cinthaux près de Caen. le Jardin Conservatoire apporte à l’émission le savoir, la connaissance historique   sur ces  légumes d’hiver oubliés. Elles ont échangé  sur le chou ’bouture’, étrange plante qui ne fleurit pas et ne gèle pas, à la saveur très douce ; le maceron cultivé au Moyen-âge négligé avec l’arrivée du céleri et les pois découverts ces dernières années comme le ‘Crotte de lièvre’, le ‘Pois gris de la Manche’, le ‘Capucin bleu’ que l’on sème déjà au jardin pour les récoltes de mai.
L’émission sera diffusée dans quelques semaines, le temps du montage .

Histoires de jardins sur France Bleu

Tous les jours de cette semaine sur France Bleu à 17h20 ou en postcast sur ce lien :

https://www.francebleu.fr/emissions/normandie-nature/normandie-caen/jardins-a-histoires-en-normandie, nous vous invitons à écouter les reportages enregistrés en décembre dans un jardin de Montviette. Au micro de Julien Crué, journaliste, Christiane et Emmanuel racontent cinq  belles histoires de plantes rares découvertes en Normandie.  A retrouver dans le livre Jardins à histoires en Normandie.

Dans la revue Hommes et Plantes

A l’invitation du  rédacteur Jean-Paul Collaert, Montviette Nature a publié  « A la recherche du patrimoine des jardins du Pays d’Auge » dans la revue « Hommes et Plantes » d’octobre.  (Hommes et Plantes est la revue du CCVS, Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées). Un  article  conséquent de huit pages qui montre les méthodes utilisées depuis 30 ans par les bénévoles de l’association pour « collecter, conserver et diffuser les nombreuses  variétés et espèces de fleurs, légumes, petits fruits, ainsi que les savoir-faire qui leur sont attachés ».  Huit pages illustrées des photographies de Philippe Dorléans. Une partie des textes et images sont empruntées au livre Jardins à histoires en Normandie que la revue a mis en avant à la fin de cet article.

Préserver les variétés potagères régionales

Les 6 et 7 octobre, à Saint-Pierre-sur-Dives, s’est déroulée une rencontre  entre différents acteurs de la conservation des variétés potagères  régionales. A l’initiative du Conservatoire de Sainte-Marthe, créé en 1974 par Philippe Desbrosses, présent à cette rencontre aux côtés d’Isabelle Poirette responsable du Conservatoire des Mille Variétés Anciennes, Luc Devaux, ingénieur agronome chargé des collections, avait réuni pour aborder la collecte des variétés, leur conservation et leur diffusion auprès du grand public :

  • La Maison des Semences Paysannes Maralpines : Maxime Schmitt
  • L’Union des Ressources Génétiques du Centre (Trésors Vivant du Centre) :  Agathe Lang et Nicolas, historien
  • Le Conservatoire de la tomate à la Bourdaisière : Nicolas Toutain
  • Agricultrice-multiplicatrice en Isère pour Germinance : Auriane Bertrand
  • Bio en Normandie : Pierre Lepelletier
  • L’école des semeurs : Marie-Cécile Pennequin
  • Le Conservatoire des Mille Variétés Anciennes de Ste Marthe : Isabelle Poirette, Léo Charbonnet et Luc Devaux
  • Margaux Villebrun, jeunement recrutée au conservatoire de Mille et Un Légumes à Beaumesnil.
  • Montviette Nature représentée par Alain Toutain, président, Emmanuel Bresson, formateur aux métiers du paysage et Christiane Dorléans, directrice de l’association et Pierre,  jardinier bénévole. Le groupe a été accueilli au Jardin Conservatoire par le maire, Jacky Marie et  Alain Marie, adjoint au développement durable et référent du Jardin Conservatoire.
    Le cliché est de Maïté Fardel, chargée de communication de Saint-Pierre-en-Auge. Le conservatoire de Sainte-Marthe a confié à l’association une variété normande de haricot disparue : le Blanc de Maltot qui sera remis en culture au jardin en 2021.

Livre et conférences

Le livre Jardins à histoires en Normandie est désormais proposé dans 30 librairies, Maisons de la Presse et  sites muséographiques de Normandie, donc au plus près de chez vous…
Nous le présentons en conférences et randonnées guidées comme le 3 octobre à Bellême, le 4 octobre à Montviette, le 6 octobre lors du Colloque sur les « variétés potagères régionales à préserver » organisé par le Conservatoire de Sainte-Marthe à Saint-Pierre-sur-Dives.

D’autres belles histoires à suivre…